Trouver une fatwa par theme

Q : Actuellement, certaines opérations de vente et d’achat sont réglées par Internet. Quel est le verdict concernant ceci ? Veuillez nous répondre, qu’Allah vous récompense.

 

R : Les conditions de validité de toute opération de vente sont la connaissance du prix et du produit vendu. Il faut que tout ce qui concerne les termes de l’échange soit connu. L’ignorance de détails concernant ceci entraîne en effets des différends et des malentendus qui sont la cause habituelle des disputes, scissions, rivalités et divisions des musulmans vis-à-vis desquelles Allah les a mis en garde.

 

La connaissance de la marchandise passe par son observation et son contact direct ou par sa description détaillée. Or ceci ne peut se réaliser – à mon avis - qu’en présence de la marchandise. Cela permet alors d’évaluer la valeur de la marchandise ainsi que sa nature. Cela ne peut pas se réaliser parfaitement si la transaction a lieu par l’intermédiaire d’écrans ou de communications téléphoniques, alors que la véritable description de la marchandise n’est pas donnée et où elle est généralement vantée de manière exagérée. On peut constater cela dans la plupart des annonces et publicités qui sont diffusées à travers les médias : toutes les prétendues qualités, ou presque, se révèlent inexistantes à l’utilisation.

 

Cependant, si les conditions de vente sont réunies, à savoir la connaissance du prix et du produit, et que rien n’est ignoré, la transaction est alors permise et on peut dans ce cas, vendre et acheter par téléphone, par des écrans de télévision, par Internet ou par tout autre moyen, à condition aussi qu’il n’y ait pas de conséquences fâcheuses à cette transaction et que toute ruse soit évitée. Il faut également qu’il n’y ait pas d’accaparement injuste d’argent ou d’intérêts…

 

Au cas où quoi que ce soit de tout ceci devait intervenir, la vente ne serait pas permise par ces moyens. Combien de telles transactions ont-elles causées de pertes énormes et de faillites à des gens pourtant très fortunées ! Et on ne compte plus les différends et les contentieux qui sont la conséquence de ces affaires et que les juges et les gouvernants se trouvent amenés à régler. Et Allah est le Plus Savant

 

  • Fatwa émise et signée par cheikh ‘Abdullah ibn ‘Abdir-Rahmân Ibn Jibrîn, qu’Allah le protège, datée du 24/07/1420 H.