Trouver une fatwa par theme

Q : Dans un certain nombre de points, le jugement de l’islam est ignoré par l’individu, il peut alors se tromper à cause de son manque de connaissance. Quelques temps après, il apprend les prescriptions religieuses pour certains de ces points.

Sera t-il jugé pour l’œuvre qu’il a commis sans connaître le jugement de la religion dans le cas posé ? Y aura-t-il un repentir ici pour l’erreur commise sans science après avoir su le jugement de la religion ?

Lire la suite : L'erreur dans l'effort d'interprétation

Q : J'ai lu un verset de la sourate Mariam, qui n'est autre que le verset 71 accompagné du verset 72, où le Seigneur proclame :

« Il n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par (L'Enfer): Car (il s'agit là) pour ton Seigneur d'une sentence irrévocable. Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.»

J'aimerais connaître le sens de ce noble verset, je voudrais savoir en particulier ce que signifie le passage en question. En effet, j'ai lu quelque peu le fameux livre d'Ibn Radjeb : La peur de l'enfer. Il assume que les experts ont divergé concernant l'interprétation de ce fameux passage.

Est-ce que l'on peut dire que cela signifie le passage en enfer, ce qui voudrait dire que les mécréants et les croyants rentreront en enfer, et qu'indépendamment les croyants seront sauvés du feu, ou bien est-il question du passage sur le pont jeté au dessus des abîmes de l'enfer ? Plus tranchant que la lame de l'épée, il sera traversé par un premier groupe qui ira aussi vite que l'éclair. le deuxième groupe se déplacera à la vitesse du vent, le troisième à l'allure du meilleur des étalons, le quatrième comme le meilleur des chameaux, et des quadrupèdes. Ensuite, les anges passeront en disant : Seigneur ! Le salut, le salut ?

Lire la suite : Le verset : «  Il n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par (L'Enfer) »