Trouver une fatwa par theme

Q : Il y a chez nous beaucoup de gens qui adhèrent à la confrérie Tîjâniyya. Or, j’ai entendu dans votre programme radiodiffusé Nûr ‘alad-Darb que cette confrérie est une innovation et qu’il n’est pas permis de la suivre. Cependant, ma famille est très fidèle à la pratique du Wird [0]du cheikh Ahmad Tîjânî, Wird qui se nomme Salât ul-Fâtih. Les membres de ma famille affirment que la Salât ul-Fâtih n’est autre que la prière sur le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui. Est-ce que Salât ul-Fâtih est oui ou non la prière sur le Prophète Muhammad, prière et salut d’Allah sur lui ?

Ils disent que celui qui a l’habitude de lire la Salât ul-Fâtih puis la délaisse est considéré comme un mécréant. Ils disent aussi : « Si tu l’as délaissée parce que tu ne pouvais la supporter, alors point de grief contre toi. Par contre, si tu as pu la supporter puis que tu l’a délaissée, tu es considéré comme mécréant. » J’ai alors dit à mes parents : « Ceci n’est pas permis. » Alors, ils m’ont dit : « Tu es un Wahhabite ! » Et ils se mirent à m’insulter… Quels sont vos conseils ?

Lire la suite : La confrérie Tîjâniyya

Q : Quel est votre conseil par rapport aux jeunes musulmans pratiquant leur religion, qui rentrent en conflits les uns par rapport aux autres ? Quel est votre avis sur la multiplication des groupes de nos jours ? Est-ce que vous me conseillez de rejoindre le groupe (Jamâcat ut-Tablîgh) et de sortir[1] avec eux ?

Lire la suite : Conseils à la jeunesse qui veille à la pratique de sa religion